En direct du GHT

Colloque "Sois heureux et tais-toi" Collège des psychologues

Visuel "Sois heureux et tais-toi" (masque sourrire)

Le collège des psychologues de l’EPSM l’agglomération lilloise a le plaisir de vous annoncer l’organisation d’une journée d’étude sur l’évolution de la santé mentale dans la société actuelle.

Le jeudi 14 Novembre 2024

Centre culturel de l'EPSM de l'agglomération lilloise
Site de Saint-André, 1 rue de Lommelet

Inscriptions en bas de page

/// THÈME : Sois-heureux et tais-toi

Norme et créativité, un inconciliable ?

Médite, pense positif, fais du sport, mange cinq fruits et légumes par jour, cultive ta gratitude, sois dans la bienveillance… Depuis quelques années, de nombreux discours proposent à l’individu de tendre vers un idéal normatif. Être à la recherche de son bien être semble actuellement incontournable et universel. Nous sommes ainsi devenus individuellement responsables de nos vies réussies…ou ratées.

Fleurissent ainsi de nombreux protocoles, outils et méthodes censés nous définir, nous optimiser, nous épanouir. Ces idéologies séduisantes nous promettent la plénitude en évacuant la question du manque. L’immédiateté prend-t-elle le pas sur la pensée ? On nous prône l’harmonie mais où situer le doute, l’équivoque et toute la complexité de l’existence y compris dans le lien à l’autre ?

Pouvons-nous encore nous autoriser à aller mal ?

De plus en plus d’« usagers » témoignent d’une souffrance psychique qu’il s’agirait d’objectiver pour mieux la taire. La mode est aux questionnaires, aux cases, aux dossiers à cocher, à remplir, à saisir, à coter… Mais où se trouve la place pour la rencontre ? Sommes-nous encore en mesure d’accueillir la souffrance et l’angoisse sans tenter de simplifier ce qu’elles recèlent ? Dans nos unités de soins, comment continuer d’entendre les échappées de nos patients qui ne cessent de se dire par les ratés, les actes, les détours empruntés ? Pouvons-nous recevoir ces décalages comme des actes de résistance dans un système normé ? Les sujets que nous rencontrons parviennent-ils à bricoler et déployer une inventivité, un imaginaire autour de leur symptôme ? La créativité n’est-elle pas un levier nécessaire à tout travail psychique ? Quelles ressources peuvent être déployées du côté du patient mais aussi du professionnel, pour se décaler des positions établies, des « bonnes pratiques », afin de laisser place à la découverte, à la surprise et à l’autre ? Comment résister dans nos institutions ? Pouvons-nous encore inventer ? 

Ainsi, ce thème convoque de nombreuses questions tant cliniques que théoriques qui seront mises au travail par les intervenants et les participants tout au long de cette journée sous forme de productions orales, de cas cliniques ou d’illustrations originales.

Pour plus d’informations, vous pouvez contacter par mail Mme. DUCOULOMBIER et Mme. DEVOS :

pauline.ducoulombier@ghtpsy-npdc.fr et lucie.devos@ghtpsy-npdc.fr.

Comité d’organisation : Mme. Chamard Arielle, Mme. Dejter Sandra, Mme. Devos Lucie, Mme. Djeddi Hamel, Mme. Ducoulombier Pauline, Mr Joly Nicolas, Mme. Lameiras-Da-Costa Cindy, Mme. Maillard Airelle, Mme. Martell Delphine, Mr Pacaud François, Mr Schaeffer Josselin, Mme. Triquet Axelle.